Atomic Rooster, c’est mieux que KFC

     Musicophiles (ou –phobes, les masos ont aussi le droit à leurs articles), bienvenue dans cette rubrique consacrée aux dominos ! Nan j’déconne aujourd’hui on sort ses cheveux longs et son cuir, on part dans le début des seventies !

A l’époque y’avait un putain de groupe du nom d’Atomic Rooster, et c’est de ça qu’on parle (si t’avais toujours pas compris). Donc Atomic Rooster est un groupe fondé par Vincent Crane, claviériste de son actif, qui a fait découvrir des super musicos au monde actuel (Carl Palmer, ouais le mec de Emerson, Lake and Palmer, si tu ne connais pas arrête toi la et sort toi une galette de ces mecs la !).

Donc déjà rien que la y’a du niveau, mais c’est pas tout, Atomic c’est un groupe qui te défonce les tympans avec du putain de son, ils commencèrent a tourner à la fin des années 60, durant la pénurie de groupes psychés et l’arrivée en force du hard-rock !

 

S’en suivirent plusieurs formations différentes, dont la deuxième, qui à mon avis est la meilleure. Ils eurent aussi un succès tout à fait relatif à l’époque. Leur premier album Atomic Roooster (oui à l’époque on se cassait pas le derche, un peu comme maintenant en fait…), ne fut pas auréolé de succès mais en ce temps-là quand tu connaissais t’étais le messie.

La deuxième formation du groupe apporta son lot de bonnes idées, avec Crane toujours aux claviers, John Du Cann à la gratte et au chant, et un sombre inconnu à la batterie (il bat bien et c’est l’essentiel), une surdose de cheveux longs pour tout le monde et du hard-rock à revendre. Tout ce beau monde sortit un album, Sleeping For Years, album le plus abouti et jouissif du lot, et qui en avait sous le capot face a des machines de guerre commerciales telles que Led Zep…

 

Avec un chant rauque et entraînant, des leads d’orgue à la limite du psyché (ou du LSD), le tout tenu par une batterie constante et sans fausses notes (Haha !), le coq s’en donnait à cœur joie et démolissait les tympans de nos vieux a la radio ou la Tv (pas comme aujourd’hui quoi, parce que musicalement parlant…).

Alors si vous êtes férus de Hard-rock à l’ancienne précipitez-vous sur le Rooster vous ne serez pas déçus, et puis pour ceux qu’aiment moins ça, écoutez tout de même Nobody Else du groupe cité plus haut, elle est bien cool celle-là !

Allez a la revoyure, je vais m’écouter une galette d’un groupe qui parle de chameaux (notre prochain sujet de conversation) le tout en me sirotant un sky !

Article écrit par Mael Desbois

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s