Volage – Heart Healing

     Nous vous avions déjà parlé de leur première sortie, le fleuri et non moins très bon Maddie Ep. Les Volage reviennent aujourd’hui avec un album 11 titres sur Howlin Banana Records et comptent bien s’inscrire définitivement dans la scène garage actuelle. Pari réussi ?

a0270671923_10Comme toute première approche qui se respecte, la pochette annonce un changement. S’en est fini des petites fleures toutes roses et toutes mignonnettes, ici c’est un bouquet fané planté au milieu de ce qui pourrait être la maison de votre arrière grand-mère, qu’on se contente d’entretenir une fois tous les 36 du mois. Et cela se ressent dans l’ambiance générale de ce Heart Healing Lp. Ce n’est pas mort et tout délabré, mais ça contraste. Beaucoup.

OWL ouvre la danse avec un son plus lourd et imposant tout en gardant cette voix charmante et entêtante qui nous avait déjà permis de nous lever de bonne humeur de nombreux matins. Love is All referme quant à lui par une ballade instrumentalement lugubre. Mais pas trop. Ce « mais pas trop », c’est le sentiment général qui se dégagera de l’ensemble du travail de composition de l’album. Les Volage sautent à cloche pieds entre plusieurs univers et cela peut donner une certaine impression de frustration à la fin de l’écoute. On aurait envie de picorer un peu plus, mais on va quand même avoir du mal à tout digérer.

Des titres majoritairement plus étendus que ce que l’on peut entendre généralement dans le genre, allant jusqu’à plus de sept minutes pour Paolina ! Midnight Thoughts apporte tout de même une petite interlude tristounette, mais toute jolie, d’une minute, avant le morceau de conclusion. Pour ne pas me faire engueuler par les emmerdeurs qui veulent toujours tout classer, il faudrait en magasin mettre l’album dans le bac « Pop/Garage/Psych/Stoner ». Oui, ne me dites pas que les dernières minutes de This Ain’t a Walk ne s’apparentent pas à du Stoner. Et oui, toi, disquaire qui me lit, tu peux commencer à pleurer. En tout cas chapeau pour le mixage, tout est parfaitement bien à sa place et au niveau qu’il faut pour une bonne appréciation de l’ensemble des instruments !

Volage fait-il du Volage, ou bien une longue quête a-t-elle été entamé avec Heart Healing ? La réponse sera personnelle pour chacun des auditeurs. Je pense pour ma part que la voie est bien tracée et qu’il ne manquera plus que d’un brin de concision dans certaines compositions qui se perdent quelque peu entre le début et la fin du morceau. Loin des tubes garages que le premier Ep présentait, l’album reste bon et agréable à écouter, par curiosité pour l’expérience musicale qu’il propose et la diversité des morceaux. Heart Healing, ce n’est pas du fait et refait, dans le garage, cela mérite un très bon point !

https://www.facebook.com/pages/Volage/195910537127559?fref=ts

https://howlinbananarecords.bandcamp.com/album/heart-healing

Article écrit par Baptiste Pierrard

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s