The Madcaps – The Madcaps

Le retour des beaux jours revient inévitablement au retour au garage. L’insouciance, le refus de quitter l’adolescence, la bière, les filles… Tant de thèmes que partagent cette mouvance du rock’n’roll et la saison estivale.

La pochette complètement zinzin.

La pochette complètement zinzin.

Les rennais de Madcaps le savent et vont nous l’affirmer le premier avril avec la release de leur premier Ep. La légende dit que ces compères l’auraient enregistré dans une ancienne porcherie avant de le sortir chez Howlin Banana Records… Dans tous les cas, accrochez vos ceintures, voilà ce qui se passe quand on mixe du Kaviar Special, du Spadassin et du Catfight.

Quatre titres pour douze minutes fuzzy à souhait. La durée de cet Ep paraît sur le papier assez dérisoire. Mais il n’en est rien, la qualité est là et l’empreinte qu’il aura sur vos tympans restera gravée un bon bout de temps. Les Madcaps ont trouvé la formule magique du garage moderne : piocher le meilleur des années 60, y coller un son bien moderne, assez Californien, et pousser la pédale fuzz. On ajoute à ça des refrains assez pop (oui, j’emploie le mot interdit) qui resteront en tête tout l’été et on obtient cet Ep d’une très grande fraîcheur.

Frais, revigorant et entraînant, de « All I really wanna do » à « Anywhere but here » en passant par le tube en puissance « Impossible love », l’Ep des Madcaps tout ce qu’il faut dans le bide pour vous remettre sur les rails après une bonne grosse journée de merde. On avait quelque peu peur que la scène rennaise finisse par se mordre la queue à force de faire émerger de nouveaux groupes depuis les entrailles des vieux papas, mais nous avons bien fait de leur faire confiance. Tout est là, on sent les influences, mais avec quelque chose de nouveau. Faire du revival, c’est triste. Mais se réapproprier une vieille recette pour en faire quelque chose de nouveau, c’est remarquable.

Un Ep qui se dégustera au soleil, une bière bon marché à la main en arborant fièrement les couleurs d’une chemise à fleurs démodée sous une veste en jean délavée. Une sortie à ne pas louper, sous aucun prétexte !

http://madmadcaps.bandcamp.com/

https://www.facebook.com/madcaps?fref=ts

Ecrit par Baptiste Pierrard

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s