Florian Belmonte (Monsieur Kaox), l’entretien !

     Florian Belmonte, aka Monsieur Kaox. Ce nom ne sera pas inconnu aux plus geeks d’entres vous. Créateur de l’émission Fils de Glitch et dessinateur de talent, ce monsieur s’est créé son univers avec le temps. Suivant son travail depuis un bon moment, j’ai réussi à obtenir un petit entretien que voilà pour vous :

Image

Tu étais autrefois connu sous le nom de Monsieur Kaox, mais tu sembles désormais utiliser ton vrai nom, peux tu te présenter brièvement ?

Bonjour à vous, “Mr Kaox” est mon surnom depuis que j’ai commencé mes études de conception et réalisation de films d’animation. J’ai longtemps utilisé ce pseudo en tant que joueur et en tant que professionnel. Mais ma situation pro à beaucoup évoluée depuis le début de mon activité freelance, mes clients sont de plus en plus importants et me présenter en tant que Florian Belmonte les rassure et leur donne mon identité ce qui est favorable à une bonne entente.

Tu avais une émission artistique au format vidéo qui se fait désormais au format écris, « Fils de Glitch », peux-tu nous expliquer le concept ?

Fils de Glitch est né d’une erreur, d’une incompréhension. J’ai eu des soucis d’affichage sur mon ordinateur à l’école et j’ai décidé d’en déduire quelque chose. J’ai, grâce au Nesblog (Realmyop) décanté ce projet en vidéo, mais le fait de commenter mon travail à posteriori me déplait prodigieusement, c’est anti naturel pour moi. J’ai donc favorisé un format papier qui me laisse plus de temps pour créer et potasser. Car il est très désagréable de commencer à dessiner et se dire “ah mince, il faut que je m’enregistre vite RECORD” non croyez-moi c’est agacent, je griffonne un peu partout, dans mes carnets, une fois que je pense le projet prêt à être publié, alors là, je scanne tout, je mets en page et je publie.

Un fait intéressant par rapport à « Fils de Glitch », tu as refusé de te plier aux « lois » du net en arrêtant les vidéos et en passant à l’écrit. Comment ton public a-t-il pris la nouvelle ?

Pas toujours très bien, mais dans l’ensemble ça va. Et puis bon, il ne faut pas se vexer pour un rien, je comprends que le format vidéo est un peu plus aisé à suivre qu’un énorme pavé à se coltiner. Je les comprends.

Au fur et à mesure des émissions tu t’es constitué un univers qui s’est de plus en plus développé, « Kolen », peux-tu nous en parler ?

Kolen, en parler prend du temps héhé. Kolen est un univers à part entière qui est né des interprétations que j’ai fait des glitchs et des univers qui s’en découlent. Je l’ai manié à ma sauce, un monde distopique, peuplé de gens comme vous et moi. Un monde gouverné par l’argent des puissants et les magouilleurs. Un monde pourrit, que je traduis par les actions des habitants de Backburn. Kolen est un monde ouvert que je ne cesse d’alimenter.

La série animée sur « Kolen » va visiblement s’arrêter. Quel avenir pour cet univers que l’on suit depuis un moment déjà ?

La série animée Kolen a du être stoppée car elle était très couteuse. Elle représentait un travail à temps plein pour “le labo” ( nous étions trois à temps plein dans ce collectif). Nous n’avions pas assez de temps pour s’occuper de nos commandes à côté, et le serpent se mordait la queue. Kolen nous demandait trop de temps et trop d’argent par rapport à ce que cela nous rapportait. Nous avons donc du stopper la production. Pour la suite rien n’est fixé encore, énormément de facteurs entrent en jeu dans la suite de cette série.

 Image

Sur ton site, d’autres de tes créations sont présentées, en ce moment tu sembles épris pour les années folles. Une raison particulière ?

En fait cela fait très longtemps que je m’intéresse à la façon de s’habiller des gens, j’aime regarder les vêtements dans la rue. J’aime les jolies robes et les beaux costumes. Je suis abonné à plusieurs magazines de photo et de mode (Vogue (France/us), Numéro, WAD, Slpash, L’officiel, VanityFair et plein d’autres) J’ai donc toujours des nouvelles choses en tête. Pour ce qui est des années folles, c’est une époque très intéressante, enrichissante. Je trouve qu’il s’en dégage une certaine élégance, un mythe. J’aime les habits et les tendances de cette époque. Les femmes étaient très souvent élégantes, pas vulgaires. Les hommes portaient de beaux costumes et de beaux chapeaux. Je tente de mélanger mes créations en mixant leur beauté et l’élégance que je veux insuffler.

Le domaine du tatouage a également l’air de beaucoup t’intéresser. Réalises-tu des modèles de tatouage pour des tatoueurs professionnels ou même pour des particuliers ?

Bien vu, le tatouage me plait. J’aime le côté “artistique” du tatouage. J’aime beaucoup les belles pièces graphiques. Je ne dessine pas pour des tatoueurs, je ne tatoue pas et je ne m’occupe que de faire des photos pour les tatoueurs où de réaliser des vidéos de leurs créations.

As-tu déjà pensé à faire de la vidéo ? Que ce soit des films d’animations ou autre ?

J’ai travaillé sur plusieurs courts métrages animés et cela continue sur le fait que mes clients me demandent de leur en réaliser.

http://vimeo.com/7245277

http://www.dailymotion.com/video/xdv6q3_delices_creation#.UMBmcIOvjnh

http://vimeo.com/26950735

Peux-tu nous en dire un peu plus sur la formation que tu as suivie pour avoir un tel niveau ?

Tel Niveau”, j’ai de la route encore, et beaucoup de route, je pense que je n’aurais pas fini d’apprendre même quand j’aurais l’âge d’avoir des petits enfants. J’ai un master en conception et réalisation de films d’animation. J’ai fait mes études à Paris puis j’ai décidé de devenir freelance.

Un point de vue sur ce qu’il se passe sur Youtube en ce moment ?

Sur le soucis des droits d’auteur? C’est très compliqué à gérer. Je trouve cela dommage de priver certains auteurs de critique de courts extraits de certains films pour illustrer leurs propos.

Nous sommes à la base un magazine de musique, tu as composé quelques morceaux très atmosphériques qui me font beaucoup penser à Minecraft. Quel genre de musique écoutes-tu généralement ?

J’aime énormément la musique. Quand je travaille j’écoute tellement de choses, cela part de Chopin, Tchaikovsky, Gorillaz, Manson, Gaga, John Williams, Cliff Martinez, Bach, Phoenix, Shakaponk, Agnes Obel et mille milliards d’autres…

http://florianbelmonte.com/

Propos recueillis par Baptiste Pierrard

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s