Fist, Réserviste, et Predator !

 

Image

     Hier soir se tenait une soirée forte en testostérone. Si on vous dit Fist, Réserviste, Schwarzy ? En fait non, je ne veux pas savoir ce que vous avez pensé, c’était sûrement sale. D’un certain côté, c’était le cas, mais de la bonne saleté bien comme on l’aime ! Nous allons donc parler de la rétrospective sur Predator, diffusé hier au Diapason, par l’association Le Fist bien accueillie par le ciné-club Cinémaniacs ! Au programme : des cadeaux, un court-métrage des plus fun et du bon vieux cinéma.

     Après avoir pris place sur nos sièges (j’en ai encore mal aux fesses, mais c’est un détail), ces petits fous du Fist ont enchaîné avec des animations les mettant à la place des personnages de ce vieux Jonh McTiernan. Mais également des cadeaux à la pelle, à base de concours de bras de fer. On vous l’avait dit, c’était la soirée des gros biceps ! Un vrai effort a été fait pour nous mettre dans l’ambiance et c’était un succès, bravo au Fist et à ses partenaires.

     Vint ensuite « Le Réserviste », présenté à l’écran par son réalisateur Mathieu Berthon qui pour Le Fist, avait revêtu ses plus beaux gants. Oui oui. Parlons du film lui-même ! Un court-métrage de 38 minutes mettant en scène Joseph Danton, revenant vivre dans sa campagne après la guerre. C’est tout con, mais que ce soit les membres du Grateful Zine ou le reste de la salle, ce fut 38 minutes de rires quasi-continus. « Le Réserviste » est une parodie hilarante de tous ces films d’actions des années 80, le tout bourré de références. Le personnage de Joseph Danton, joué par David Doukhan, reprenant John Rambo, l’action complètement exagérée ou encore les punchlines qui vous assomment toute les deux minutes, tout est là. Le film réussit a 100 % son défi.. Mention spéciale pour le grand-père de Joseph, en tout cas on espère que ces salauds avaient une bonne mutuelle…

Image

     Le grand Predator fit alors son apparition. Après un vote à main levé, la VO l’emporta sur la VF. Pas de « T’as pas une gueule de porte-bonheur »… Mais une immersion totale dans la jungle avec une version originale complètement remasterisée ! Le son a joué en grande partie dans le succès de la séance, chapeau! Personnellement je découvrais le film pour la première fois (oui, c’est encore possible de nos jours), et j’ai vraiment apprécié. Hormis Last Action Hero, je n’ai jamais vraiment adhéré avec Mister Schwarzenegger, mais l’ambiance pesante du film m’a plutôt scotché. Je n’hurlais donc pas de rage avec les autres spectateurs lors des scènes de carnages, me contentant d’avaler le contenu du film qui m’était proposé. Merci pour la découverte!

     Une très bonne soirée, gratuite qui plus est, on a hâte de voir le retour du Fist sur les écrans (en plus on pouvait acheter la magnifique affiche réalisée pour l’occasion, à prix libre (elle est pas belle la vie ?)) !

Ecrit par Baptiste Pierrard

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Fist, Réserviste, et Predator !

  1. Pingback: The Grateful Zine pour Predator | Diffusion du cinéma de genre en milieu rennais

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s